09 octobre 2006

Premier défi d'une belle-mère...



... lutter contre la merveilleuse image véhiculée par ce nom dans les contes de fées...

Inutile de vous dire que ce n'est pas chose aisée tous les jours...

Dieu merci avec les enfants, ça se passe super bien et c'est bien là l'essentiel ! Soyons plus précise, ça se passe forcément mieux avec miss Juju qui vit chez sa mère dans le sud de la France qu'avec le grand qui vit avec nous toute l'année... Etant amenée à lui dire "non" beaucoup plus souvent qu'à sa soeur, ce n'est pas toujours bien vécu par lui...

En fait avec le recul ce ne sont que des femmes de la famille des enfants qui me mettent des bâtons dans les roues. On pourrait croire à une forme de solidarité féminine, à une forme de gratitude pour m'occuper du mieux que je peux de ces chers petits mais non. La réaction la plus commune reste la jalousie...

Je peux aisément comprendre ce sentiment de la part de leur mère (encore que depuis le temps, elle aurait dû comprendre que je ne cherchais nullement à lui voler sa place de mère auprès d'eux) mais de la part des grands-mères, je dois avouer avoir un peu plus de mal à saisir...

Je reste donc convaincue que c'est cette foutue image de "méchante belle-mère des contes de fées" qui pose problème. Je me dois d'être méchante et ça doit forcément mal se passer avec les enfants.

Autre hypothèse possible de leur jalousie (plus basique celle-ci) : ça fait une rivale de plus à essayer d'éliminer pour avoir la première place dans leur coeur (là, c'est peine perdue parce que leur mère a et aura toujours la première place).

Passons maintenant aux arguments les plus entendus... Le premier d'entre eux c'est que je ne connais pas ces chers petits depuis très longtemps. Cet argument, j'aurais pu l'accepter au tout début de ma relation avec le M masculin des M&M's. Maintenant, je le trouve plutôt obsolète... D'accord je n'ai pas connu "la compagnie" quand ils étaient petits... mais je pense connaître bien mieux ce qu'ils sont aujourd'hui que les grands-mères qui ne les voient que quelques jours par an.

Autre argument usé régulièrement : je n'ai pas d'enfant donc je n'y connais rien. C'en est à croire que le fameux "instinct maternel" tant vanté par les mères n'existe pas... ou que n'étant pas mère j'en serais totalement dépourvu... Et ce n'est pas faute d'avoir essayé d'être mère que je ne le suis pas... Merci qui ? Merci le distilbène !

M'enfin à ce niveau là, je n'ai peut être pas dit mon dernier mot et j'aurais très certainement l'occasion d'en reparler plus tard...

Voilà... c'était l'humeur du jour !

3 commentaires:

Garance a dit…

au Pays des Belle méres il y a Garance , chargéé des soupes et couches de Miss Margot , des bisous et des "on saute sur le lit", des repassages de robes et lavage en tout genre et au final Madame la Reine Mére ignore avec superbe que c'est moi qui m'occupe le week end de sa fille , je suis Persona non grata au Royaume des "Méres"et en plus je pourrais être accuséé "d'atrocité" un jour , qui sait quand la connerie commence où elle s"arrete
bise ma chére
Garance

fratwoman a dit…

Toi aussi tu as le double rôle de la marâtre et de cendrillon ? lol
Je me demande si un jour elle m'enverra les enfants avec du linge propre et repassé... lol
M'enfin, comme je ne crois plus au Père Noël...
Bienvenue dans le clan des belles mères Garance ! Y a plein de tites merdouilles mais aussi beaucoup de grands bonheurs

Bises

Moushette a dit…

Ha la la !!! Vous me faites bien rire avec vos histoires de bm !!! je n'ai pas la "chance" d'en etre une encore, mais je subis tout simplement la mienne...

frat ton blog est sympa j'adore ton style, continue !!!! j'ai hate de voir la suite....